La Pologne prend la tête d’une croisade contre le protectionnisme européen

Dix-sept pays européens ont décidé de se regrouper pour lutter contre les velléités protectionnistes de la France et de l'Allemagne. Varsovie se verrait bien endosser le rôle jusqu'ici dévolu à Londres comme principal avocat du marché libre et non faussé.
La Pologne a adressé mardi une lettre au président du Conseil européen Donald Tusk, dans laquelle elle exprime sa volonté de faire respecter les règles régissant le marché unique de l’Union européenne. Co-signée par les dirigeants de seize États membres de l'UE, la missive dénonce également les velléités protectionnistes du couple franco-allemand, lequel cherche depuis quelques années à adapter la législation de l'UE pour mieux lutter contre le dumping social . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Ludovic Lepeltier-Kutasi

Journaliste, correspondant à Budapest. Ancien directeur de publication et membre de la rédaction du Courrier d'Europe centrale (2016-2020) et ancien directeur de la collection "L'Europe excentrée" (2018-2020).