La « Maison de la Terreur » de Budapest, un musée trop politique ?

Dans le quartier de Terézváros, dans le 6e arrondissement de Budapest, au croisement des rues Andrássy et Csengery, se dresse un musée qui est rapidement devenu un passage obligé pour tout visiteur venu passer quelques jours dans la capitale hongroise : la Maison de la Terreur (Terror Háza). Associant étroitement et à dessein les deux totalitarismes que sont le nazisme et le communisme dans son acception stalinienne, la Maison de la Terreur présente une exposition permanente efficace, mais relativement sommaire, et surtout non exempte d’intentions plus politiques . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Matthieu Boisdron