La Hongrie, seul pays européen mis en cause dans le scandale d’espionnage « Pegasus »

Le journaliste Szabolcs Panyi, le patron de presse Zoltán Varga et l'entourage de l'oligarque déchu Lajos Simicska apparaissent comme les principales cibles de l'espionnage réalisé avec le logiciel israélien « Pegasus », sur fond d'une relation très étroite entre Benyamin Netanyahou et Viktor Orbán . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Corentin Léotard