La future commissaire tchèque assure qu’elle ne fera pas de cadeaux à la Pologne et la Hongrie

Après les déboires des candidats hongrois, roumain et polonais, la tchèque Věra Jourová a fait bonne figure comme candidate pour le portefeuille « Valeurs et transparence ». Passant sur le grill pendant près de trois heures d’audition par les eurodéputés, Jourová a reçu des éloges y compris des députés tchèques de l'opposition.

Dans son discours d'introduction devant la commission des affaires constitutionnelles et celle des libertés civiles, Jourová a déclaré que son portefeuille touchait « l’âme de l’Europe et les défis auxquels celle-ci est confrontée, à l’intérieur comme à l’extérieur » et a promis . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Adrien Beauduin

Correspondant basé à Prague

Journaliste indépendant et doctorant en politique tchèque et polonaise à l'Université d'Europe centrale (Budapest/Vienne) et au Centre fançais de recherche en sciences sociales (Prague). Par le passé, il a étudié les sciences politiques et les affaires européennes à la School of Slavonic and East European Studies (Londres), à l'Université Charles (Prague) et au Collège d'Europe (Varsovie).