Hongrie : « Vive la désobéissance civile, vive la grève, vive la République !

Au terme de nombreux rassemblements qui se sont déroulés ces derniers jours en province et d'une grande manifestation samedi à Budapest, des représentants syndicaux ont adressé un ultimatum au gouvernement pour qu'il retire sa loi controversée sur les heures supplémentaires et menacent d'une grève nationale le samedi 19 janvier.
Budapest et Pécs, correspondances - Si la stratégie du gouvernement avait consisté à faire adopter la loi qui aménage les heures supplémentaires au détriment des salariés peu avant Noël afin de prévenir toute contestation, c'est raté. La trêve des fêtes de fin d'année passée, le mouvement d'opposition au gouvernement a repris de plus belle . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée

Corentin Léotard