Hongrie : Donnez-moi vos riches, gardez vos pauvres et vos exténués

Il y a des trous dans la clôture. Comme Malte ou le Portugal, la Hongrie monnaie l’accès à l’Union européenne auprès de riches étrangers… même quand leurs activités sont suspectes. L’affaire est embarrassante pour le dirigeant hongrois, Viktor Orbán, pourfendeur de l’immigration et défenseur autoproclamé des frontières européennes. Comme Malte, Chypre, le Portugal et d’autres Etats de l’Union européenne, la Hongrie a fait un business de monnayer à de riches étrangers l’accès au très convoité espace Schengen . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée

Corentin Léotard