Grève dans l’éducation en Pologne : les grandes villes solidaires des enseignants

La grève dans l'éducation nationale aura un coût élevé pour les enseignants, lesquels ne percevront pas leur salaire durant la mobilisation. Plusieurs grandes villes tenues par l'opposition ont annoncé mettre en place des mesures pour compenser ce manque à gagner.
La grève qui débutera lundi prochain dans l'éducation nationale aura un impact important sur les salaires des enseignants mobilisés. Selon la réglementation, l'employeur ne verse en effet que les cotisations de retraite et de santé, mais suspend la rémunération durant la période de cessation de travail. Plusieurs présidents (maires) de grandes villes de Pologne ont annoncé à cet effet des mesures de compensation financière . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Ludovic Lepeltier-Kutasi