Le gouffre économique Est-Ouest, terreau du national-populisme en Europe centrale

Les subventions européennes allouées aux « nouveaux Etats membres », accusés de ne considérer l’Union européenne que comme un tiroir-caisse, pourraient être revues à la baisse dans le prochain budget de l'Union. Pourtant, la Hongrie, la Pologne, la République tchèque et la Slovaquie, restent prisonnières d'un modèle de développement basé sur le couple investissements étrangers/bas salaires qui alimente les récits nationalistes et populistes . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée

Guillaume Narguet