Geert Wilders, son épouse hongroise et Viktor Orbán

Une victoire de l’islamophobe Geert Wilders mercredi aux Pays-Bas serait une excellente nouvelle de plus pour Viktor Orbán, qui espère que l'année 2017 sera celle de la « rébellion » des peuples contre leurs élites . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée