Trianon, Beneš : le Fidesz souffle sur les braises de l’histoire

Le gouvernement hongrois joue la victimisation, réclame réparation pour le « diktat de Trianon » et pour l’expulsion des Magyars de Tchécoslovaquie . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée

Corentin Léotard
Corentin Léotard