Entretien avec une « héroïne du travail capitaliste » en Tchéquie

Peut-on vivre dignement en République tchèque en touchant le salaire minimum ? C’est la question à laquelle une journaliste a voulu répondre en menant l’enquête à ses propres dépens. Saša Uhlová raconte à Hulala une expérience qui l’a profondément marquée.

Durant six mois, Saša Uhlová a exercé sous une fausse identité plusieurs emplois dans différentes sociétés et régions de République tchèque. Tous ces emplois avaient pour point commun d’offrir la rémunération la plus faible qu’un employeur est autorisé à verser à un employé selon la législation du pays . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée