« En Transylvanie, la réconciliation entre Roumains et Hongrois est essentielle »

Un siècle après l’annexion de la Transylvanie au royaume de Roumanie, la question des minorités hongroises y est encore saillante. Dans ce texte, l’historien transylvain Csaba T. Szabó plaide pour créer les conditions d’une cohabitation fructueuse avec les Roumains, à condition de regarder en face les blessures et les frustrations de leur histoire commune.

Je viens de Satu Mare, une ville de Transylvanie qui n'a probablement jamais été homogène. Il y a cent ans, la ville était habitée par des Hongrois, des Roumains, des Souabes, des Juifs et des Roms. La multiculturalité de la ville a toujours été une réalité historique et sociologique. Aujourd'hui, 37% de Hongrois, 59% de Roumains et 1,1% d'Allemands habitent Satu Mare (Szatmárnémeti en hongrois . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Csaba T. Szabó