En Tchéquie, une victoire « sans triomphe » pour Andrej Babiš

En République tchèque, les élections européennes ont été marquées par une participation en hausse et une victoire plus modeste que prévue (21 %) pour le parti au gouvernement ANO d’Andrej Babiš. Celui-ci s’est révélé incapable de polariser la société autour d’enjeux culturels et historiques, comme le font Orbán ou Kaczyński, explique l’hebdomadaire libéral Respekt. Petit tour des réactions de la presse . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Adrien Beauduin

Correspondant basé à Prague

A étudié les sciences politiques et les affaires européennes à la School of Slavonic and East European Studies (Londres), à l'Université Charles (Prague) et au Collège d'Europe (Varsovie). Spécialiste de l'Europe Centrale et de l'ex-Union Soviétique.