En Slovaquie, Fico déclare la guerre aux journalistes

Les journalistes sont dans le collimateur du pouvoir en Slovaquie. L'ancien Premier ministre Robert Fico, qui s'estime injustement traité par les médias de son pays, s'emploie à faire adopter une législation plus dure sur la liberté de la presse.

Robert Fico n'est plus à la tête du pays, déboulonné de son piédestal l'an dernier après dix années au pouvoir, mais il reste le patron du SMER qui gouverne le pays, et un animal politique redoutable . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Corentin Léotard