En Pologne, trente ans après la chute du mur, la transition démocratique toujours en débat

Les figures libérales de Solidarność ont construit une Pologne que Jarosław Kaczyński, chef de file de la frange conservatrice et radicale du syndicat, a toujours rejetée, et qu’il s’efforce désormais de déconstruire. La mémoire du changement de régime et des années de transition qui l’ont suivi sont aussi des champs de bataille de la « guerre polono-polonaise ».

Les Polonais ont une obsession de leur histoire, aussi bien ancienne que récente. Comme peu d’autres nations, ils se plaisent à la ressasser et à la réécrire, comme si cette permanente révision pouvait fondamentalement améliorer leur condition présente. Une des théories récentes qui circule au sujet de la révolution du syndicat Solidarność des années 1980, et que ce fût une révolte . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Jakub Iwaniuk