En Hongrie, l’État remet un peu la main sur les théâtres

Le Parlement hongrois a adopté mercredi une loi qui renforce l’influence du gouvernement sur les théâtres du pays. Mais la loi est moins dure que le projet initialement présenté, qui avait provoqué de vives réactions dans le monde culturel et dans l'opposition.

Le Fidesz au pouvoir contemplait depuis longtemps une reprise en main du monde du théâtre, qui lui échappe encore en bonne partie dans la capitale. Est-ce que la perte de Budapest le 13 octobre dernier, au profit de l'opposition, l'a décidé à mettre en œuvre ses plans, en forme de représailles, comme le suggère l'hebdomadaire HVG . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée