En Hongrie, l’État prend en main la PMA pour stimuler la natalité

Le gouvernement hongrois a pris le contrôle des cliniques privées spécialisées dans les traitements de l’infertilité pour rendre la fécondation in vitro totalement gratuite pour quelques 150 000 couples hongrois concernés.

La Secrétaire d’État à la Famille Katalin Novák a annoncé quelques jours avant Noël la bonne nouvelle aux couples qui n’arrivent pas à avoir d’enfant(s) : désormais, les traitements par fécondation in vitro seront remboursés à 100 % par la sécurité sociale, contre 70 % avant cela . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Corentin Léotard