« Traitées comme des criminelles dans leur pays », des Polonaises vont se faire avorter en Tchéquie

Depuis la quasi interdiction de l'avortement en Pologne, de plus en plus en femmes décident de se rendre en République tchèque, ou l'avortement demeure accessible. L'association Ciocia Czesia se charge d'aider ces femmes dans leurs démarches. Rencontre avec Marta, l'une des fondatrices . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Thomas Laffitte

Journaliste au Courrier d’Europe centrale basé à Budapest. Diplômé d’histoire contemporaine à La Sorbonne et de Relations Internationales à l’Université d’Europe centrale (CEU), auteur d’un livre portant sur les relations franco-hongroises pendant les années 1980.