Dossier : Jobbik et le temps des milices

Ce fut LE phénomène marquant de la fin de la décennie deux mille en Hongrie. Le parti d’extrême-droite Jobbik est monté en flèche en ravivant d’anciennes blessures historiques et en captant la frustration d’une partie de la population laissée sur le bord de la route. Le Courrier d’Europe centrale était là pour observer son ascension jusqu’au parlement en 2010, et ses « milices » défilant dans le centre de Budapest contre les Juifs et dans les campagnes contre les Roms.

Jobbik repart en campagne

Le mouvement pour une meilleure Hongrie a manifesté jeudi soir à Lak, dans le Nord-est de la Hongrie, pour y exploiter un fait divers particulièrem…