Des néo-nazis défilent en tout impunité à Székesfehérvár

Comment se fait-il que la police a autorisé un rassemblement néo-nazi samedi à Székesfehérvár, malgré la législation qui punit la négation des crimes du national-socialisme . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée