Dans le passage de Suwałki : « Si un jour il faut prendre les armes, je le ferai »

Les États-Unis s’apprêtent à renforcer leur présence militaire en Pologne. Dans les confins nord-est du pays, proche de l’enclave de Kaliningrad, Moscou inspire encore la crainte. Au niveau de la brèche de Suwałki, le talon d’Achille de l’Otan, des brigades de volontaires se tiennent prêtes, au cas où…

(Reportage à Braniewo, Pologne ) - « Si quelqu'un attaque la Pologne, toute l'Alliance réagira ». Le ton du sommet du 70ème anniversaire de l'Otan qui s’est ouvert à Londres mardi a été donné par son secrétaire général, Jens Stoltenberg, dans les colonnes du quotidien polonais Rzeczpospolita. La Pologne . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Fany Boucaud