Dans la Tchéquie vieillissante, la question des retraites est explosive

Le premier ministre Andrej Babiš avait fait de la réforme du système de retraite une de ses priorités pour répondre au vieillissement de la population tchèque. Maintenant qu’il est au pouvoir, plus question d’ouvrir la boîte de Pandore.

Dans une entrevue publiée début janvier par l'hebdomadaire Ekonom, la ministre des Finances Alena Schillerová (ANO) a estimé qu'une réforme des retraites ne sera pas possible lors de la législature actuelle (2017-2021). Son premier ministre . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

André Kapsas