Les opposants polonais peinent à s’accorder sur les moyens de battre le PiS

Les ténors de l’opposition parlementaire, Sławomir Neumann de la Plate-forme civique et Ryszard Petru du cercle « Libéraux et Sociaux », ne sont pas sur la même longueur d’ondes concernant les moyens de battre le Droit et Justice, d’abord aux élections locales, puis parlementaires. C’est un véritable marathon électoral que s’apprête à vivre la Pologne. Un marathon qui est amené à durer près de 20 mois et verra les Polonais se rendre quatre fois aux urnes d’ici le printemps 2020 . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée

Przemysław Kossakowski