Comme pour l’Irak en 2003, l’Est de l’Union fait le choix des Etats-Unis

Face aux Etats-Unis de Donald Trump, toute unité diplomatique européenne sur l'accord portant sur le nucléaire iranien et la question palestinienne se révèle impossible, en raison de l'atlantisme des pays de l'Est de l'Union. Comme en 2003 lorsque, candidats à l’entrée dans l’UE, ils avaient soutenu Washington dans son projet d’invasion de l’Irak . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée

Corentin Léotard