Colloque de l’EHESS sur la Shoah : la France interpelle la Pologne

La ministre française de l'enseignement supérieur a adressé hier une lettre à son homologue polonais, au sujet des incidents qui ont eu lieu pendant et en marge du colloque de l'EHESS sur la Shoah. Il y a une semaine, des militants nationalistes polonais avaient fait irruption dans l'enceinte de l'école et s'en étaient pris à des chercheurs et universitaires participants à l'évènement.
"Les 21 et 22 février derniers, quelques semaines après les commémorations du 74ème anniversaire de a libération du camp d'Auschwitz, un colloque scientifique organisé par l'Ecole des Hautes Études en sciences sociales (EHESS) consacré à "la nouvelle école polonaise de l'histoire de la Shoah" a été perturbé pendant toute sa durée et de façon très organisée par des activistes de l'hebdomadaire Gazeta Polska". Hier vendredi, c'est en ces termes que la ministre française de l'enseignement supérieur de la recherche Frédérique Vidal a adressé une lettre d'interpellation à son homologue polonais Jarosław Gowin, afin que Varsovie réagisse officiellement à ces incidents . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Ludovic Lepeltier-Kutasi