Ces Hongrois hypothéqués par les banques

Le gouvernement de Viktor Orbán a réservé un lotissement à des ménages ayant souscrit des prêts en devises étrangères avant 2008. Surendettés, ils accusent la finance . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Corentin Léotard