Comme en 1920, Budapest se figera une minute en mémoire du traité de Trianon

Le maire progressiste de Budapest, Gergely Karácsony, a demandé à tous les Budapestois de se figer et de se recueillir une minute à l'occasion du centenaire du traité de Trianon, le 4 juin prochain.
Jeudi 4 juin à 16h30, la capitale de la Hongrie va observer une minute de recueillement en mémoire de la signature du traité de Trianon, signé à Versailles exactement cent ans plus tôt, qui entérinait . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée