« La crise catalane fait mal aux Hongrois de Roumanie »

En Roumanie, la minorité hongroise de Transylvanie craint que la fièvre indépendantiste catalane nuise au projet d'autonomie du Pays sicule. A Bucarest, des personnalités hostiles à l'autonomisme hongrois cherchent à entretenir la confusion en jouant sur la peur de l'éclatement du pays.

"Celui qui a lu au moins une fois dans sa vie sait bien que, en ce qui concerne le Pays sicule, il n'est pas question d'indépendance mais d'autonomie, ce qui n'a rien à voir avec la modification des frontières", a déclaré à Krónika le député József Kulcsár-Terza. L'homme politique était interrogé sur le lien qui était fait entre les revendications autonomistes du Pays sicule et les revendications indépendantistes de la généralité vis-à-vis de l'Espagne, alors que plusieurs responsables politiques et faiseurs d'opinion roumains cherchent à créer de la confusion entre les deux questions . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée