Blocage d’internet au Bélarus : un enjeu politique et géopolitique – Entretien avec Kevin Limonier

Depuis le début de la contestation des résultats du scrutin présidentiel bélarusse, les autorités tentent de bloquer régulièrement l'accès à internet, tandis que l'opposition parvient à emprunter les chemins de traverse du réseau. Kevin Limonier a répondu à nos questions sur les enjeux du contrôle d'internet dans l'espace post-soviétique.

Kevin Limonier est maître de conférences en études slaves à l’Institut Français de Géopolitique (Université Paris 8). Il est également directeur adjoint du centre Géode et directeur scientifique de l’observatoire de l’infosphère russophone, une structure de recherche dédiée à l’analyse des espaces numériques post-soviétiques.

Comment un État comme le Bélarus peut-il bloquer internet ?

Pour ce qui est « d’éteindre internet », les autorités du Bélarus semblent avoir utilisé le monopole qu’exerce la compagnie de télécom publique pour bloquer le trafic Internet. Je dis bien « semble » car en l’état actuel, les données probantes manquent encore . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Gwendal Piégais