« Beaucoup de volontaires du Donbass disent ne savoir plus rien faire d’autre que se battre »

Qu'ils soient volontaires ou mercenaires, les combattants irréguliers russes sont souvent mis en avant lorsqu'on évoque le conflit dans le Donbass, depuis le printemps 2014. Qui sont-ils ? Quelles sont leurs motivations ? Thomas Da Silva, doctorant à l'Université Paris Nanterre, étudie la guerre irrégulière dans l’espace post-soviétique et revient avec nous sur ces combattants russes présents dans le Donbass.

Courrier d'Europe centrale : Depuis le début du conflit dans le Donbass, les affrontements ont été caractérisés par la présence de nombreux volontaires, venant de Russie, du côté des séparatistes des républiques auto-proclamés de Donetsk et de Lougansk. Qui sont ces combattants ?

Thomas Da Silva : Outre l’implication très probable (voire avérée) de forces régulières russes du côté des séparatistes, la base de leurs forces est composée de combattants irréguliers parmi lesquels on dénombre une forte majorité de volontaires combattants mais aussi des mercenaires . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Gwendal Piégais