Avec le programme 500+ du PiS, les Polonaises retournent à la maison

Le soutien du gouvernement chrétien-conservateur aux familles polonaises ne fait pas bon ménage avec le marché du travail. La mesure emblématique du gouvernement polonais, le programme d’allocations familiales "500+", contribue à une diminution progressive de l’activité professionnelle des femmes, selon une étude de l’Institut de recherche structurelle.
Selon un rapport de l'Institut polonais de recherche structurelle (IBS), la politique d'allocation familiale du gouvernement chrétien-conservateur aurait pour effet de détourner un nombre croissant de femmes du marché du travail. Dans le viseur : le programme 500+ mis en place le 1er avril 2016, lequel consiste à soutenir financière chaque couple de deux enfants à hauteur de 500 złotys (près de 120 euros) par mois. Cette prestation sociale très populaire dans le pays a déjà bénéficié à 2,7 millions de ménages pour un coût de 23 milliards de złotys (plus de 5 milliards d’euros . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Przemysław Kossakowski