Maxime Audinet : « Au Bélarus, on est face à un cas d’école d’ingérence informationnelle »

En août 2020, après un mouvement de grève de l’audiovisuel public bélarusse pour protester contre la répression des manifestations à Minsk, des journalistes et techniciens russes de la chaîne RT sont intervenus pour remplacer les grévistes. Quel jeu joue Moscou dans l'espace médiatique post-soviétique ? Entretien avec Maxime Audinet.

Maxime Audinet est chercheur au Centre Russie/NEI de l’Ifri depuis 2018 et docteur en Science Politique de l’Université Paris Nanterre (CRPM). Ses recherches portent sur l’influence extérieure de la Russie post-soviétique et son interprétation du « soft power », à travers les pratiques et les acteurs d’une politique de diplomatie publique reconfigurée par le gouvernement au milieu des années 2000. Propos recueillis par Gwendal Piégais . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Maxime Audinet