Après une série de féminicides, le débat sur les violences conjugales s’invite en Hongrie

Après une série de féminicides et d’infanticides, le gouvernement hongrois est pressé d'agir pour lutter contre le fléau des violences conjugales.

Pressée de sortir de son silence par des associations féministes et de lutte contre les violences faites aux femmes, le gouvernement conservateur a finalement réagit, par le biais de sa nouvelle ministre de la Justice, Judit Varga. Celle-ci s'est fendue d'une vidéo . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée