Après le recul du PiS, la Commission Européenne maintient sa pression sur la Pologne

Malgré une modification express de la loi sur la Cour Suprême adoptée mercredi 21 novembre par la Diète polonaise, la Commission Européenne n’envisage pas, à l’heure actuelle, de mettre un terme aux procédures en cours contre la Pologne.

La commissaire européenne en charge de la Justice, la Tchèque Věra Jourová, a fait savoir que la Commission n’envisage pas pour l’instant de retirer sa plainte déposée auprès du Tribunal de Justice de l’UE, ni de mettre un terme aux procédures en cours d’examen de L’État de droit en Pologne . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Przemysław Kossakowski