Après cinq années de conflit, l’est de l’Ukraine à l’épreuve de la crise humanitaire

Dans le Donbass, les conséquences du conflit armé sont quotidiennes pour les populations vivant dans les zones grises, à proximité de la ligne de front. Les habitants tout comme les travailleurs humanitaires dépeignent les difficultés depuis 2014, le manque de perspectives d’avenir et la nécessité d’un engagement politique durable sur le terrain. Reportage.

(Reportage en Ukraine orientale, dans le Donbass) - “On a dû tout reconstruire nous-même après 2014, le gouvernement ne nous a rien donné”, raconte Oskar, un habitant de Novoselivka une ville située quinze kilomètres à l’ouest de Slaviansk, qui a connu des combats et une occupation par les séparatistes au début du conflit, et à soixante kilomètres de la ligne de démarcation avec la république autoproclamée de Donetsk . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Pauline Maufrais