L’aile droite du Jobbik s’organise pour peser au sein du parti

Les partisans de László Toroczkai ont annoncé ce matin leur volonté de créer un courant au sein du Jobbik afin de peser sur l'orientation du parti. En ligne de mire : la stratégie de recentrage et de dédiabolisation défendue par son nouveau président Tamás Sneider.

László Toroczkai, maire de Ásotthalom et adversaire malheureux de Tamás Sneider à la présidence du Jobbik a tenu une conférence de presse ce mardi matin, annonçant la création d'un courant autonome - dénommé "Mi magunk" ("Nous-mêmes" ou "notre noyau") - au sein du parti de droite. La création du courant devra être validé par le congrès du parti mais un grand rassemblement avec levée de drapeau est déjà prévu pour le 23 juillet prochain à Ásotthalom . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée