Affaire Pegasus en Pologne : l’opposition passe à l’offensive

Le Sénat polonais a décidé mercredi 12 janvier de la formation d'une commission extraordinaire chargée de faire la lumière sur les soupçons de surveillance du sénateur Krzysztof Brejza, alors que celui-ci dirigeait la campagne d'une coalition de partis d'opposition lors des élections parlementaires de 2019 . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Corentin Léotard

Rédacteur en chef du Courrier d'Europe centrale

Journaliste, correspondant basé à Budapest pour plusieurs journaux francophones (La Libre Belgique, Ouest France, Mediapart).