Un graffeur se suicide avant de purger sa peine

Un jeune hongrois de 23 ans s’est donné la mort après avoir été condamné à 1 an et 4 mois de prison ferme pour avoir commis des graffitis sur plusieurs immeubles de Debrecen l’an dernier.

« Peine de mort pour vandalisme à Debrecen » c’est le titre accrocheur que nos amis de Pestiside.hu ont choisi pour traiter l’affaire. Selon la Cour, le montant financier des dégâts s’estimait à… 200000 HUF (710 euros). On savait déja que les autorités hongroises avaient décidé de faire la chasse aux graffeurs, mais à ce point là !

Pestiside nous raconte cependant que le « vandale » était un récidiviste. Il se serait rendu 26 fois coupable de faits similaires alors qu’il était en période probatoire. Il devait entrer en prison dans quelques jours.

Article lié :

La chasse aux tagueurs est ouverte !