Nicolas Sarkozy et Éric Zemmour à Budapest aux côtés de Viktor Orbán

Le Sommet de Budapest sur les migrations, organisé par le Mathias Corvinus Collegium, se déroule du vendredi au dimanche, en présence du Premier ministre hongrois et de l’ancien président français.

Budapest – Mis au réfrigérateur momentanément par le Parti Populaire européen mercredi, le dirigeant hongrois reste un homme entouré, comme en témoigne le casting du colloque international qui se déroule tout au long du week-end à Budapest. Parmi les invités, on trouve de nombreuses personnalités connues pour leurs critiques de la place de l’Islam en Occident ou leur positions franchement islamophobes.

Tels que l’écrivain britannique Douglas Murray, auteur de The Strange Death of Europe: Immigration, Identity, Islam, l’écrivaine néerlando-américaine d’origine somalienne Ayaan Hirsi Ali, signataire aux côtés de Salman Rushdie du Manifeste des douze « Ensemble contre le totalitarisme » initié par Philippe Val de « Charlie Hebdo » et Caroline Fourest, ou encore l’ancien président tchèque Václav Klaus.

Les Français ne sont pas absents de l’évènement. L’ancien président Nicolas Sarkozy, le journaliste-polémiste Éric Zemmour et la philosophe Chantal Delsol se sont joint au Premier ministre hongrois Viktor Orbán pour une conférence sur la migration, samedi à Budapest.

Nicolas Sarkozy a ouvert la session de samedi matin par un court discours d’à peine un quart d’heure dans lequel il a vivement défendu le dirigeant hongrois, très contesté jusqu’au sein de sa famille politique européenne et dont il s’est vu suspendu pour une durée indéterminée mercredi dernier.

L’incorrect rapporte ces mots de l’ancien Président français : « Mon amitié avec Viktor m’a fait sortir de mon silence. […] On essaye de faire nos différences une force, c’est pour ça que je suis aux côtés de Viktor et du Fidesz. […] Personne n’a de leçon à vous donner. Quand on a des frontières, on doit les défendre ».

Constatant que « le phénomène de la migration est sans aucun doute l’une des questions les plus cruciales pour le destin de l’Europe du XXIe siècle », le Sommet de Budapest sur les migrations, est présenté comme « une initiative novatrice qui vise à réunir un cercle de haut niveau de décideurs, diplomates, universitaires et experts, anciens et actuels, ainsi que des influenceurs, des personnalités des médias et des personnalités publiques du monde entier. discuter de la question de la migration d’une manière crédible et hautement professionnelle ».

Corentin Léotard