La Hongrie soutient la guerre contre Daech

Lors d’une conférence de l’OSCE à Belgrade jeudi, le Ministre hongrois des Affaires étrangères, Péter Szijjártó, a considéré que « si le monde civilisé perd cette bataille, nous serons tous victimes« . Szijjártó a appelé le « monde civilisé à accroître nos efforts contre l’Etat islamique avec des soldats, des frappes aériennes et de la formation« .

Cependant, il a ajouté : « nous devons respecter l’autre, nos différentes cultures et religions, et il ne faut pas imposer à l’autre les valeurs que nous jugeons importantes« .

Lors de ses récentes et nombreuses visites diplomatiques dans des pays du monde arabo-musulman, le Premier ministre Orbán s’est régulièrement démarqué de ce qu’il a désigné comme « les donneurs de leçons occidentaux » qui utilisent la question des Droits de l’Homme pour imposer leur suprématie culturelle.