H1N1 pointe son groin

Six nouveaux cas de la grippe H1N1 ont été diagnostiqués ces derniers jours en Hongrie. L’Institut de Santé Publique Nationale (ANTSz) a précisé que les personnes infectées ont toutes contractées le virus à l’étranger.

Le nombre reconnu de personnes touchées par le virus en Hongrie s’élève maintenant à 111, bien en dessous de nombreux autres pays européens. Le responsable de la santé publique Ferenc Falus avait annoncé il y a deux semaines que même si de nouveaux cas étaient déclarés il ne fallait pas être alarmiste. A ce jour, une seule personne est morte de la grippe H1N1 en Hongrie.

Toutefois, malgré les messages rassurants du gouvernement, celui-ci a décidé il y a quelques jours de produire 6 millions de vaccins. Les femmes enceintes, les enfants de six mois à 3 ans, les seniors de plus de 60 ans et certaines personnes atteintes de maladies chroniques auront accès au vaccin gratuitement. Les autres personnes souhaitant être inoculées pourront se procurer le vaccin en pharmacie a expliqué le porte parole du gouvernement Domokos Szollár.

A deux jours du départ du Sziget et de l’afflux massif d’étrangers déjà dans la capitale, le gouvernement semble moins décontracté face au problème grippal H1N1. Pour preuve, l’Institut de Santé Publique Nationale a commencé la production d’un test « éclaire » de dépistage du virus, qui diagnotique un résultat en deux heures chrono.

Article lié: Les festivals ne seront pas pris en grippe

William Brown