L’éducation supérieure hongroise saignée à blanc

En 2012, le gouvernement hongrois a baissé de façon drastique les dépenses pour l’éducation supérieure. Pourtant, selon le plan Széll Kálmán 2.0 dévoilé la semaine dernière, le maigre pécule alloué à l’éducation supérieure diminuera comme peau de chagrin en 2013… On dirait que la stratégie d’Orbán et de ses acolytes est la suivante : pour sortir le pays de la crise, on ponctionne au maximum les meilleures universités du pays et on fait fuir les étudiants les plus talentueux à l’étranger . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Vincent Baumgartner