Eliminatoires Euro 2012 : la montée en puissance de la Hongrie

Mardi soir, en arrachant la victoire à leurs cousins linguistiques finlandais (1-2), les footballeurs Hongrois ont pris une bonne option sur la qualification pour l’Euro 2012 qui sera organisé par le duo Pologne – Ukraine. Deuxième du groupe E avec 3 points d’avance, la Hongrie peut désormais y croire, à condition de prendre sa revanche sur la Suède au stade Ferenc Puskas dans un peu moins d’un an, et de faire un sans-faute dans les autres rencontres supposées « faciles ». A moins d’un exploit face aux irrésistibles Hollandais, que les Magyars affronteront dans leurs deux prochains matchs (25 et 29 mars 2011).

La Hongrie avait pourtant mal commencé ses éliminatoires, le 2 septembre dernier en Suède. Complètement statiques ce jour-là, les Hongrois auraient pu rentrer avec une vraie « valise », mais ils s’en sont finalement pas si mal sortis en perdant 2-0. Depuis, ils se sont repris face à des adversaires plus faibles, et ont même largement élevé leur niveau de jeu dernièrement, avec des individualités qui s’affirment et montent en puissance, tel le jeune attaquant de Mainz 05, Ádám Szalai. Une belle prestation à domicile contre la Moldavie, suivie d’un 8-0 jubilatoire face à San Marin samedi dernier, ont permis aux Hongrois de prendre confiance et de faire un très bon match en Finlande mardi.

« On refait le match »

Cette victoire 2 buts à 1 arrachée à la 95ème minute était loin d’être volée. Après une nette domination, les Hongrois ont logiquement ouvert le score à la 50ème minute grâce à un raid de la nouvelle coqueluche du foot hongrois, Ádám Szalai. La Hongrie aurait pu creuser l’écart à la 72ème minute, si un hors-jeu imaginaire n’avait pas été sifflé contre elle. Huit minutes plus tard, une erreur de marquage en défense centrale laissait l’attaquant Finlandais Forssel égaliser (1-1). Heureusement pour eux, les Magyars ne se sont pas désunis pour autant, et ont continué de pousser jusqu’à ce que le milieu de terrain du PSV Eindhoven, Balázs Dzsudzsák, vienne crucifier le portier finlandais d’une magnifique frappe croisée du gauche à l’entrée de la surface à la toute dernière minute du temps additionnel (1-2).

Voir le résumé du match ci-dessous :

Avec l’emprise des Pays-Bas sur la première place du groupe (12 points après leur victoire 4-1 mardi à Amsterdam face à la Suède) et avec leur sélection qui joue de mieux en mieux ensemble, les supporters Hongrois peuvent donc légitimement rêver d’une participation à ce qui serait leur première compétition internationale depuis 1996 (premier tour des Jeux Olympiques).

Articles liés :

Une victoire pour faire plaisir à Orban

Euro 2012 : débuts ratés pour la Hongrie

Une défaite encourageante de la Hongrie à Wembley

Euro 2012 : La Hongrie hérite des Pays-Bas et retrouve la Suède