Diaporama – La gare de Budapest, un camp retranché de réfugiés

La capitale hongroise offre ces jours-ci une cruelle illustration de la crise migratoire qui secoue l’Europe et de l’absence de coordination des politiques européennes d’accueil. Plusieurs milliers de personnes s’y trouvent bloquées et les abords de la gare de l'Est (Keleti) sont devenus un camp de réfugiés où plus d’un millier d'hommes, de femmes et d'enfants en détresse s’entassent dans des conditions indignes . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée