Dans le Donbass, certains ignorent la menace d’une invasion russe, d’autres s’y préparent

Alors que la Russie a massé au cours des derniers mois plus de 190 000 soldats à sa frontière avec l'Ukraine, suscitant chez nombre d'observateurs la crainte d'une invasion imminente, la plupart des habitants du Donbass, en Ukraine orientale, oscillent, eux, entre indifférence et résignation. Certains se disent prêts à combattre. Reportage . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Guillaume Ptak

Journaliste indépendant, formé à l'Institut de journalisme Bordeaux Aquitaine (IJBA).