Football : le Mondial vu de Budapest

C’est parti pour un mois de football au plus haut niveau, avec la 19ème Coupe du Monde de la FIFA. La ville de Budapest a, à nouveau, mis à disposition un dispositif public et en plein air pour suivre les matchs. Ceux qui préfèrent la foule à l’ambiance intimiste d’un kert ou celle, moins « propre », d’un kocsma, pourront alors se rassembler sur Szabadsag tér pour admirer le beau jeu, loin de la médiocrité actuelle du foot local. Pourtant, le mauvais niveau de leur sélection nationale n’empêche pas quelques Hongrois de se passionner pour le ballon rond, et d’avoir leurs favoris.

A partir de vendredi et jusqu’au 11 juillet prochain, la compétition sportive la plus regardée au monde sera diffusée sur écrans géants gratuitement à Szabadsag tér, en plein Bélvaros. Dès vendredi à 16h (Afrique du Sud Vs Mexique) puis à 20h30 pour France-Uruguay, les fans de foot de Budapest qui n’auront pas pu se rendre en Afrique du Sud, pourront toujours s’y rassembler, dans une atmosphère conviviale et pourquoi pas familiale, grâce à des aménagements de loisirs. En 2006, la mairie avait fourni le même service à ses administrés à Millenaris, où l’on se souvient que la victoire de la Squadra Azzura avait ravi presque tout le monde.

A défaut de pouvoir supporter leur équipe nationale, sagement restée à la maison, les Hongrois supporteront certainement ceux qu’ils estiment être les plus forts. Selon une étude de The Nielsen Company, les Hongrois ont désignés leurs quatre favoris. Dans l’ordre : le Brésil, l’Espagne, l’Allemagne et l’Angleterre. Pas étonnant, compte tenu de l’animosité d’un certain nombre de Magyars à l’égard de la France et des dernières contre-performances de cette dernière en football, que la bande à Domenech ne séduise pas beaucoup du côté de Budapest.

Si la Hongrie n’est pas friande de la France, elle ne l’est pas non plus de ses voisins, qui eux, ont réussi à se qualifier. Nous suivrons donc avec attention ce que va faire sa « meilleure ennemie », la Slovaquie, mais aussi avec encore plus de plaisir le football balkanique  flamboyant des Slovènes et des Serbes.

Site officiel FIFA de la Coupe du Monde


François Gaillard