Une étoile du 7ème art hongrois s’est éteinte

Une légende du cinéma hongrois, Ferenc Krampner, plus connu sous le nom de Ferenc Kállai, a rendu son dernier souffle à Budapest dimanche dernier. C’est à l’âge de 85 ans que s’est éteint l’acteur, après avoir souffert d’une longue maladie.

Membre à vie du Théâtre National, Ferenc Kállai, qui a joué dans plus de 100 films durant sa longue carrière, a connu son heure de gloire en interprétant le rôle de József Pelicán dans le film « A Tanú » (un témoin) de Péter Bacsó en 1969. Cette satire politique du régime socialiste, qui connut à sa sortie un succès immédiat en Hongrie, a été financée, autorisée puis finalement censurée par le gouvernement en place. Ce n’est que 10 ans après sa sortie initiale que les spectateurs hongrois ont pu revoir ou découvrir « Un témoin » sur les écrans. Il a été présenté au festival de Cannes en 1981. En 1973 Ferenc Kállai a reçu le prix Kossuth, la plus préstigieuse distinction culturelle hongroise.

Ferenc Kállai, originaire de la petite ville de Gyomaendrőd, sera inhumé ces prochains jours. Aucune information n’a pour l’instant été communiquée concernant le lieu et le jour de l’enterrement.

La chaine Filmmuzeum rediffusera « A Tanú » ce soir à 22h30 et demain à 11h05.

Nicolas Gidaszewski