Rentrée des classes économique pour le gouvernement Orban

Olli Rehn, commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, n'a pas oublié la Hongrie à l'approche de la rentrée. Dimanche, il a déclaré au journal hongrois Vasarnapi Hirek qu'elle devait ramener son déficit public sous le seuil de 3% du produit intérieur brut à la fin de l'année prochaine. Une sorte de piqûre de rappel des résolutions prises au début de l'été par le gouvernement Orbán , un élève difficile à manœuvrer depuis quatre mois . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée