Innovation routière : le « policier endormi »

Le cas d’un automobiliste roulant 11 km à contre-sens sur l’autoroute a alerté les autorités  hongroises.

Selon Hirado.hu, la Hongrie aurait connu une série d’accidents où des chauffeurs auraient tout simplement pris l’autoroute dans le mauvais sens. Le dernier cas d’un automobiliste s’étant engagé durant pas moins de 11 km en sens inverse jusqu’à une collision frontale a fini d’inquiéter les autorités qui recherchent des moyens innovants pour prévenir ce type de dérapages.

Pour ce faire, la Fondation Bay Zoltan, Institut de Recherche Appliquée pour la Technologie Industrielle et de Communication, s’est mis en tête de développer une nouvelle version des dos d’ânes traditionnels que nous connaissons tous. Une innovation dit du « policier endormi », qui est en réalité un ralentisseur qui aura pour vocation d’avertir n’importe quel chauffeur qui se trouve dans la mauvaise direction.

En effet, si l’automobiliste se retrouve dans le mauvais sens, lors de son passage sur le ralentisseur il subira un choc dû à une bosse et entendra un bruit l’alertant que la situation n’est pas normale. Tandis que les conducteurs qui prendront eux le bon sens ne sentiront rien.

La Fondation espère pouvoir aussi intégrer un système lumineux avertissant les automobilistes prenant la bonne direction qu’il y aura le risque de croiser une voiture en sens inverse.

Le prototype est en cours de test actuellement, et bien que ces accidents restent relativement rares, la Hongrie en a déjà recensé trois sur ses autoroutes.