Dossier : Le ménage à 4 de Visegrád

L’Europe centrale signe son grand retour ! Et ça n’est pas forcément pour plaire aux « grands pays » de l’Ouest de l’Europe. Il faut dire que les élites centre-européennes d’aujourd’hui ne se distinguent pas pour leurs plumes dissidentes et leur soif de liberté face à l’Union soviétique, mais pour un nationalisme qui donne du fil à retordre à l’Union européenne et concurrence son modèle de démocratie libérale.

Bratislava redoute l’arrivée du Fidesz au pouvoir

Quelques semaines avant les élections législatives hongroises, le pouvoir slovaque prévoit l'aggravation de sa guerre froide avec la Hongrie. Le Premier ministre Robert Fico et le Président Ivan Gašparovič, ont…
0 Shares

Les Quatre de Visegrád font craquer Sarkozy

EU observer a révélé qu’à l’issue du dernier sommet européen en octobre dernier, le Président français, Nicolas Sarkozy, avait mis en garde les pays du groupe de Visegrád (Pologne, République…
0 Shares